Pourquoi pratiquer le yoga et la méditation ?

http_www.creativityforthesoul.comblogwp-contentuploads201506lotus-drawing-mandala-bxw-blog-creativity-for-the-soul-blog

  • Qu’est ce que le yoga ?
  • Les bienfaits
  • Les idées reçues
  • Pourquoi méditer ?

Qu’est ce que ce que le yoga ?

La naissance du yoga remonte à plus de 5000 ans en Inde, mais connaît sa plus grand évolution ces 30 dernières années, notamment par l’émergence de nouveaux styles de yoga. Il repose sur une multitude de textes anciens, riches de tout autant de concepts. On considère qu’il est possible de s’éveiller spirituellement, non pas essentiellement au moment de la mort, mais aussi au cours de notre vie terrestre. Autrefois rituels et concepts philosophiques difficilement transposables dans la vie quotidienne, le tantra a largement aidé à rendre le yoga accessible en faisant naître ce qui se présente de nos jours comme le Hatha yoga, source de la plupart des dérivés de yoga que nous connaissons aujourd’hui.

L’idée du yoga tantrique est de réconcilier le cœur, le souffle, l’esprit et les émotions, sans y considérer quoi que ce soit d’impur. Au contraire il s’agit là de l’expérience humaine et donc de l’expérience nécessaire à l’expression de notre être.

Les yogis du passé eurent l’idée merveilleuse d’inventer une pratique qui aille aussi vite que l’esprit :  plutôt que de tenter de s’opposer au mental, on le suit un bref instant au cours duquel on va tenter de se montrer complètement présent à quelque chose de tout simple.

Aujourd’hui la pratique prédominante telle qu’on la connaît dans nos studios de yoga occidentaux se rapproche plus d’une simple gym douce. Pourtant il serait une erreur de dissocier le yoga de ses dimensions spirituelles, car elles en donnent tout le sens, de part leurs vertus apaisantes, notamment dans la connexion corps/esprit que l’on tente de développer systématiquement dans chaque bon cours de yoga. C’est cette dualité essentielle sur laquelle nous nous focaliserons tout le long d’un cours.


Les bienfaits 

le-minh-phuong-478540-unsplashProcurer un réel bien-être, tant physique que psychologique, voilà les promesses d’une pratique régulière du yoga. Plus forts, plus souples, moins stressés, et mieux dans notre peau, on dit du yoga que c’est la voie royale pour entamer un voyage d’auto-découverte.

On peut par ce fait difficilement s’étonner de l’expansion incroyable du yoga dans nos sociétés modernes. Le yoga couvre un réel besoin de se reconnecter avec nous-même et le monde qui nous entoure. Il se s’agit plus d’être performant ou d’atteindre des résultats. Le yoga nous apprend qu’aller à notre rythme reste encore la meilleure des cadences. Il n’y a pas de but, il y a simplement le chemin pour y parvenir, et celui-ci est d’autant plus beau, voir mille fois plus important que le résultat final.

En montant sur votre tapis, vous vous faites la promesse de laisser vos anxiétés et votre surcharge mentale au placard. Le temps de votre pratique, il n’y a que vous, votre corps et votre esprit. C’est un pure cadeau que vous vous faites à vous-même. Vous prenez enfin le temps de vous écouter, dans ces journées à mille à l’heure, vous pouvez porter toute votre attention sur ce que vous êtes dans le moment présent.

Dans nos sociétés inscrites dans la performance et les connexions virtuelles, on cherche tous à redonner du sens à notre vie, à se reconnecter au monde et à la terre (quelle est la dernière fois où vous aviez marché pieds nus dans l’herbe ?). On aspire à plus de compassion envers soi-même, et cela vous amène immédiatement à plus de compassion envers les autres. Car quand on prend la décision de mieux se connaître, on est plus ouvert et enclin à accepter les autres et à vivre avec eux, sans chercher à changer ce qu’ils sont. Un grand nombre d’apprentis estiment que cette pratique accroît leur capacité à atteindre le spirituel, tout en renforçant leur sentiment de communauté.

Chaque fois que vous déroulez votre tapis de yoga, vous embrassez une tradition millénaire, qui vous porte et vous nourrie de riches enseignements. Vous signez le contrat de retour à soi, ici, dans l’instant présent.

Les bienfaits du yoga en entreprise (1)


 

Les idées reçues

1. POUR FAIRE DU YOGA, IL FAUT ÊTRE SOUPLE

Eh non ! On ne fait pas de yoga parce qu’on est souple, on fait du yoga pour s’assouplir. Le yoga c’est une voie royale pour réveiller ses articulations et étirer les muscles. Votre souplesse dépend également de votre génétique (l’ouverture des hanches, de vos omoplates, l’élasticité des articulations, …). Alors rassurez-vous, il y a des personnes très souples, d’autres qui le sont moins voir pas du tout, mais le yoga est fait pour tout le monde !

2. POUR FAIRE DU YOGA, IL FAUT ÊTRE PERFORMANT

Inutile de vous sentir impuissant si vous n’arrivez pas à entrer dans certaines postures (asanas) alors que d’autres y parviennent avec une facilité déconcertante. Le yoga c’est votre moment. Ce n’est pas à vous de vous adapter au yoga, mais au yoga de s’adapter à vous ! Mettez le yoga au service de vos sensations et de vos capacités. Rien ne sert de vous faire violence pour entrer dans une posture, sans quoi vous perdrez tout le sens même d’être monté sur votre tapis. Vous êtes là pour vous faire du bien. Vous n’avez rien à prouver avec qui que ce soit. Ce moment c’est le vôtre, celui de la communion de votre corps avec votre esprit. Allez-y petit à petit, prenez un mois, six mois, un an. Laissez du temps à votre progression. Soyez bienveillant envers vous-même. Le yoga peut vous apprendre la patience et l’acceptation en jouant sur votre ego.  Vous verrez que le lâcher prise est bien meilleur professeur que l’impatience.

3. LE YOGA EST UN SPORT

Yoga-icon-300x283On aurait tendance à le considérer ainsi dans l’occidentalisation que l’on en a fait, mais on ne peut pas vraiment relier le yoga au sport, dans la mesure où on y retrouve toute une dimension spirituelle indissociable de la pratique. Le Yoga entretient la souplesse, gaine le corps et permet une meilleure gestion du souffle pendant l’effort certes, mais ce n’est pas qu’une série de postures enchaînées. Les postures s’inscrivent dans le yoga, mais le yoga est une philosophie de vie avant tout. Les postures ne sont donc pas l’axe central de la discipline.

4. LE YOGA EST UNE RELIGION

Spiritualité ne rime pas forcément avec religion. Toutefois on vous pardonne la confusion, car le yoga et l’hindouisme partagent les mêmes rituels, les mêmes dieux et lieux de cultes, les mêmes mantras, etc… Beaucoup d’éléments sont similaires, et l’histoire du yoga s’est conjointement construite avec celle de l’hindouisme. Néanmoins il y a bel et bien une différence et pas des moindres.

laura-olsen-414141-unsplashDans un cadre religieux comme l’est l’hindouisme, on est dépendants des dieux, on les prie pour que ces forces extérieures nous aident, pour que ces énergies du cosmos nous apportent la providence. Dans les rituels yogiques par contre, on part du principe que ces énergies viennent de l’intérieur, qu’elles sont en nous, et de ce fait, nous sommes les seuls à même de les réveiller, nous sommes maîtres de ces énergies. Le yoga utilisent les figures des dieux et déesses dans le seul et unique but d’aider à la visualisation des énergies qu’ils incarnent.  L’hindouisme et le yoga se partagent donc des concepts et des rituels, pourtant ils en ont une approche complètement différentes.

Le polythéisme omniprésent en Inde appuie la confusion entre pratique et religion. Dans nos sociétés occidentales, les religions monothéismes ont tendance à être assez fermées, en acceptant l’existence d’une seule et unique vérité. Les religions polythéismes elles, tendent vers plus de tolérance, plus de liberté dans l’échange entre croyances/religions. C’est d’ailleurs pour ce fait qu’on observe un tel échange de concepts entre les deux.


CHAQUE COURS EST COMPOSÉ DE (2)